‘Winchester 73’ 1950 et 1967, ‘Fort Ti’, ‘No Name on the Bullet’-‘Geronimo’-The Doolin of Oklahoma.

Une belle fournée va paraitre le 31 mai 2018 chez Sidonis nous aurons droit à un DVD/BR de Winchester 73 le TV film est celui de Anthony Man.

Une réedition de Geronimo avec Chuck Connors de 1962 et une réedition en BR de ‘No Name on the Bullet’ avec Audie.

Cependant vous pouvez vous rabattre pour ‘Fort Ti’ et ‘Winchester 73’

Rechercher dans ce blog

mardi 22 mai 2018

Man With the Steel Whip / Le triomphe de Zorro-Franklin Adreon-1954

Les serials deviennent de plus en plus banal, le jeune public Américain en est de moins en moins friand car la TV a pris le pas avec les séries qui ont commencé à inonder la petite lucarne.
‘Man With the Steel Whip’ sera le dernier sérial du légendaire Zorro le justicier masqué.
Un personnage qui fut créé en 1919 par Johnston McCulley.
Zorro fera sa première apparition sur les écrans en 1920, sous le masque se cache Douglas Fairbanks et côté serials il n’y aura pas moins de 7 titres que vous pouvez découvrir sur W.M.
La firme Republic signe là son dernier et va mettre sur la table un budget de 150 000 $ pour Franklin Adreon, un réalisateur pratiquement inconnu qui s’illustrera surtout dans les séries TV et dans les serials en tout genre.
Franklin Adreon ne réalisera que 2 westerns dont le serial qui nous concerne et en 1957 ‘Hell's Crossroads’ dont le titre Français est ‘Le carrefour de la vengeance’.
Aux confins du Far-West dans une petite cité règnent des groupes d’individus peu scrupuleux, animés par les gains et spéculations divers.
La région regorge d’or qui se trouve principalement dans une réserve Indienne où un riche filon vient d’être découvert.
Un filon qui intéresse particulièrement le propriétaire du saloon local Barnett, un homme abject qui va tenter discrètement de déclencher une guerre entre colons et la tribu Indienne afin de les expulser de leurs terres pour lui permettre de les racheter à bas prix.
Barnett et ses 2 hommes de main, Crane et Testo, un Indien félon, vont recruter des renégats Indiens pour les diriger à mener des raids contre le bétail des ranchers, attaquer les diligences et les colons afin de convaincre les citoyens que les Indiens de la réserve sont à blâmer pour leurs violences et leurs meurtres.
Les grands ranchers s’organisent et vont convaincre l’éleveur Jerry Randall de mener une enquête auprès de la tribu Indienne vivant en paix dans sa réserve.
Jerry sera pour cela aidé par l’institutrice Nancy Cooper qui enseigne dans la réserve.
Ainsi Jerry va concocter un personnage fictif vêtu et masqué de noir dans un costume d’un style espagnol muni d’un fouet en acier qui se fera appeler ‘El Latigo’ pour venir en aide aux Indiens.
El Latigo et Nancy vont déplier toute les stratégies avec l’aide de la cavalerie pour débusquer les malfrats ainsi que  l'homme qui est derrière leurs activités et enfin apporter la justice et la paix dans la région….
Les titres des 12 épisodes:
1. The Spirit Rider
2. Savage Fury
3. Mask of El Latiago
4. The Murder Cave
5. The Stone Guillotine
6. Flame and Battle
7. Double Ambush
8. The Blazing Barrier
9. The Silent Informer
10. Window of Death
11. The Fatal Masquerade
12. Redskin Raiders
 
Le tournage aura lieu en Californie à:
Iverson Ranch - 1 Iverson Lane, Chatsworth, Los Angeles

Côté cascades nous avons une longue et belle panoplie:
Art Dillard
Bert Dillard
Chuck Hayward
Carol Henry
Robert 'Buzz' Henry
Walt La Rue
Frank McCarroll
Eddie Parker
Cap Somers
George Sowards
Tom Steele
Guy Teague
Bill Yrigoyen
Joe Yrigoyen
 
Une durée vidéo  de 167 minutes en VO dans une copie N. et B. de bonne qualité.
Il sortira dans les salles Américaines à partir du 19 juillet 1954 et dans nos salles  en 1964 sous le titre ‘Le triomphe de Zorro’ d’une durée de 94 minutes dans une production ‘Francinor’.

L’acteur Dick Simmons aka Richard Simmons aura surtout son moment de gloire dans une série intitulée ‘Sergeant Preston of the Yukon’ de 1955 à 1958.

Sur le trail nous avons:
Dick Simmons           ...         Jerry Randall / El Latigo
Barbara Bestar         ...         Nancy Cooper
Dale Van Sickel        ...         Crane
Mauritz Hugo           ...         Barnett
Lane Bradford         ...         Tosco
Pat Hogan                 ...          Indian Chief
Roy Barcroft             ...         Sheriff
Stuart Randall         ...         Harris
Edmund Cobb          ...         Lee
I. Stanford Jolley     ...          Sloane
 



dimanche 20 mai 2018

Rusty Rides Alone - D. Ross Lederman - 1933

Alors occupé à garder du bétail, Tim Burke fait des tours de passe passe et lit la bonne aventure avec ses cartes avant de recevoir une lettre de son ami Jim Martin lui demandant de venir à son aide (Cette scène est tirée de The One Way Trail, 1931). Aussitôt Tim quitte ses amis et part avec son cheval Pal et son chien Silver.
En route il s'arrête dans un ranch désert dans lequel il se ravitaille lorsque des cavaliers à la recherche du propriétaire du ranch, Steve Reynolds, font leur son apparition et le menacent de leurs revolvers. Tim ne se démonte pas pour autant et finit son repas tandis que les hommes repartent sur la piste de Steve au galop.
Peu de temps après Tim arrive au ranch Martin et retrouve avec plaisir ses amis Jim et Mollie sa fille qui lui expliquent que Bart Quillan est prêt à tout pour mettre la main sur leur ranch et ceux de ses voisins, dont le Steve en question.
Tim se met en route et rencontre Steve Reynolds, blessé à une cuisse. A son ranch Tim soigne Steve qui lui décrit alors la situation. Poe Powers, un homme mystérieux et assez inquiétant fait son apparition et se montre rassuré lorsqu'il voit Steve entre de bonnes mains. Steve explique à Tim que Poe est un hors-la-loi plutôt respectable qui est amoureux de la fille de Bart, Mona. Dans ces conditions il parait douteux qu'il choisisse un camp ou l'autre.
Peu de temps plus tard, Tim fait la connaissance de Mona, une jeune fille qui ne fait pas dans la dentelle et qu'il a bien de la peine à désarmer. Heureusement Silver vient à sa rescousse.
Poe se montre jaloux de l'attention que Mona semble montrer à Tim qui est fait prisonnier par Gart et ses  hommes après avoir essayé de les neutraliser. La jeune fille aimerait bien libérer le captif mais se trouve déchirée entre sa loyauté envers son père et son honnêteté.
Lorsque Mona apprend que son père va attaquer le ranch Martin elle se précipite finalement pour les prévenir ainsi que Poe qui décide de ne pas s'en mêler. Toutefois il finit par suivre Tim qui a réussi à s'évader, une fois de plus grâce à l'aide de Silver ...

Le scénario n'est pas toujours très clair et le son de ce film, qui a un quand même un âge vénérable, n'est pas très bon. Du coup on ne comprend pas toujours très bien l'action.
Toutefois j'ai eu grand plaisir à revoir des stars du muet, comme Edmund Burns, Rockliffe Fellowes, Ed Cobb, etc. dans ce film qui a la particularité de montrer une femme qui ne s'en laisse pas conter. 
Cerise sur le gâteau, j'apprécie toujours de voir Wheeler Oakman dans des rôles ambigus qui lui vont si bien.
 
Aux cascades:
Jack Hendricks
Artie Ortego
Jay Wilsey

58 minutes
Tim McCoy ...
Tim Burke

Silver King the Dog ...
Silver - Tim's dog

Barbara Weeks ...
Mollie Martin

Dorothy Burgess ...
Mona Quillan

Wheeler Oakman ...
Poe Powers

Rockliffe Fellowes ...
Bart Quillan (as Rockcliffe Fellows)

Edmund Burns ...
Steve Reynolds

Clarence Geldart ...
Jim Martin (as Clarence Geldert)

vendredi 18 mai 2018

The Arizona Cowboy - R. G. Springsteen - 1950

R. G. Springsteen un réalisateur énormément actif qui aura une grande complicité avec le producteur A. C. Lyles.
Le genre western ils en feront leur spécialité mais sans grande envergure et  se serviront bien souvent des vieilles gloires aux talents bien fatigués que l’on n’avait pas beaucoup aimés bien jeunes.
1950 sera une bonne pioche pour Springsteen qui va mettre devant sa caméra le jeune débutant à l’écran Rex Allen, alors déjà une star de la musique Country et un champion de rodéo.
Rex s’en sortira allègrement pour ses débuts à l’écran puisqu’il en tournera 5 à la file la même année ce qui lui permettra de gagner un surnom qui lui restera à vie celui de ‘The Arizona Cowboy’.
El Paso au Texas en 1950. Les gradins sont archi combles car c’est jour de fête annuelle et les plus grands champions de Rodéo sont au rendez-vous pour le ‘Mammoth Rodeo’ organisé par le Colonel Shawnee Jefferson.
Ce jour-là il accueille dans son bureau son ami, une vedette de rodéo et vétéran de guerre, Rex Allen, de retour après avoir parcouru pendant des années le pays sur les circuits de Rodéo.
En sa présence au bureau se trouve le Sheriff Mason qui  informe Rex que son père Ace a disparu après avoir détourné une somme de 50 000 $  que la société ‘Dusty Acres Irrigation Co.’ a collectée auprès des éleveurs pour la construction d’un nouveau réservoir d’eau.
Mais Rex veut en savoir davantage sur le sort de son père. Pour cela il va prendre le chemin vers Dusty Acres où il va croiser dans son truck I.Q. Barton un employé de la société qui va le prendre à son bord. 
Sur place, Rex va se présenter sous le nom d’Arizona Jones auprès de Laramie Carson qui  lui offre un travail au ranch mais pendant ce temps, dans le corral, Slade le contremaître maltraite un cheval qu’il  a du mal à dompter, ce qui va engendrer une belle bagarre entre Rex et Slade alors que le cheval prend la fuite.
Rex va le poursuivre, le capturer puis, avec une grande patience, va le dresser. Avec son nouveau compagnon il va rendre visite à une amie de son père, "Cactus" Kate Millican, qui lui dira qu’elle croit fortement à l’innocence de son père et qu’elle soupçonne fortement le fiancé de Laramie Carson.
Quelques jours après Rex ramène le cheval dompté à Laramie Carson et va faire la connaissance du fiancé de Laramie, l’ingénieur Hugh Davenport ainsi que l’oncle Jim Davenport.
Rex va proposer à Laramie de payer le cheval apprivoisé mais comme il n’a pas d’argent en échange il se voit proposer un emploi pour le payer.
Rex et I.Q. Barton vont s’engager à entretenir l’exploitation de gisement de pétrole de la ‘Dusty Acres Irrigation Co.’
Slade et ses compères ne l’entendent pas de cette oreille et vont se lancer dans des sabotages.
Les pipelines sont sabotés et Rex va s’engager à rattraper les fauteurs de troubles avant de retrouver son père sain et sauf et dégager tous les malfrats de la ‘Dusty Acres Irrigation Co.…..
Rex va s’en sortir haut la main victorieux pour son premier film puis, de même par la suite, sur l’écran de 1950 à 1954, année où Rex arrêtera après une vingtaine d’aventures.
Rex ensuite part soigner dans la petite lucarne dans ‘Frontier Doctor’ et finira par prêter sa voix dans  ‘Disney Parade’ de 1957 à 1986.
Les chansons:
*Arizona Waltz
*Red River Valley: interprétée par Gordon Jones
*I Was Born in Arizona
Le tournage aura lieu:
*Iverson Ranch - 1 Iverson Lane, Chatsworth, Los Angeles, Californie

Une durée vidéo de 67  minutes  en VO dans une copie un peu passée.

Sur la piste nous avons:
Rex Allen….....Rex Allen
Teala Loring…...Laramie Carson
Gordon Jones…...I.Q. Barton
Minerva Urecal...Cactus Kate Millican
James Cardwell...Hugh Davenport
Roy Barcroft........Henchman Mike Slade
Stanley Andrews...Jim Davenport
Harry Cheshire...David Carson
Edmund Cobb…..Sheriff Fuller
Joseph Crehan…..Colonel Jefferson
Steve Darrell......Sheriff Mason
John Elliott…...Ace Allen
Chris-Pin Martin.....Café Owner Pedro



Teala Loring 1922–2007

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!!

Image