LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

LUNE COMANCHE LONESOME DOVE: L'AFFRONTEMENT

Après le 1er:‘Lonesome Dove le dernier western’, le 2em ‘Lonesome Dove le dernier western seconde époque’ ont été édités en France en 1990 et 3em ‘La marche du mort. Lonesome Dove les origines’ en 2016.

Le 4e opus de la saga de Lonesome Dove de l’écrivain Larry Mcmurtry vient de paraître en librairie.

Le titre en Anglais ‘Comanche Moon’ nous avons pu le découvrir en DVD dans une minisérie TV de 2008.

Le résumé:

À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que de l’autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand, sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et Indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage. Deuxième volet de la série culte Lonesome Dove récompensée par le Prix Pulitzer, Lune Comanche est un roman d’aventures inoubliable.

Rechercher dans ce blog

mercredi 28 juin 2017

Linda Stirling

Linda Stirling 1921-1997
‘La déesse des serials’

Linda Stirling de son véritable nom Louise Schultz est née le 11 octobre 1921 à Long Beach en California.
Elle aura une enfance très active, à l’âge de 3 ans et fera ses premiers pas dans la danse, ensuite  elle va s’initier au piano et va terminer l’adolescence au cours d'art dramatique.
Linda va terminer en 1939 ses études secondaires pour aller suivre pendant 2 ans des cours d’interprétations tout en travaillant comme modèle et poser pour des magazines où elle se distinguera par sa beauté.
Linda va vite tomber sous les regards du producteur de la Republic Pictures qui cherchait à remplacer Kay Aldridge pour un serial.
Avec un contrat de 3 ans, Linda va éclater à l’écran aux cotes d’Allan 'Rocky' Lane dans le serial pour la firme Republic Pictures ‘The Tiger Woman’ dans lequel elle aura une coiffe en peau de tigre. Elle portera un masque pour  ‘Zorro's Black Whip’  qu’elle entamera aussitôt après.
Sa carrière est dorénavant lancée dans le western B et la firme va lui mettre dans les bras Bill Elliott pour une aventure de Red Ryder dans ‘The San Antonio Kid’.
Il va s’ensuivre une dizaine de westerns et lors du tournage du serialJesse James Rides Again’ elle va faire la connaissance du scénariste Sloan Nibley.
Mariée et enceinte Linda va peu à peu délaisser Hollywood et le western pour se  consacrer à sa famille.
Elle fera néanmoins quelques apparitions dans les séries TV, jouera dans des pièces de théâtre et va aussi enseigner la poésie Anglaise dans un collège de Glendale jusqu’en 1992.
Elle prendra une retraite bien méritée à Long Beach en Californie où elle décédera le 20 juillet 1997 à 76 ans.
Sa filmographie westerns:
1944 The San Antonio Kid
1944 Vigilantes of Dodge City
1944 Sheriff of Sundown
1944 Zorro's Black Whip (Serial)
1945 Wagon Wheels Westward
1945 Santa Fe Saddlemates
1945 Sheriff of Cimarron
1945 The Cherokee Flash
1945 The Topeka Terror
1946 Rio Grande Raiders
1947 Jesse James Rides Again (Serial)
 

lundi 26 juin 2017

In the Days of the Thundering Herd / La ruée sauvage - Colin Campbell – 1914

Tom Mix/Tom Mingle
Bessie Eyton/Sally Madison
Wheeler Oakman/Chief Swift Wing
Red Wing/Starlight
John Bowers/Dick Madison
Short
Tom Mingle travaille pour le Pony Express. Lorsqu'il revient auprès de sa douce Sally, celle-ci reçoit une lettre de son père lui demandant de venir le rejoindre avec son frère car il a découvert un filon d'or. Aussitôt toute la communauté se met en route pour la terre promise, sauf Dick, le frère de Sally qui ne tient pas à se faire trouer la peau par des flèches indiennes. En chemin le convoi est attaqué par Chief Swift Wing et ses guerriers qui déciment les colons. Seuls survivants Sally et Tom sont emmenés au camp où Swift Wing montre son intérêt pour Sally qui trouve refuge dans les bras de la sœur du jeune chef, Starlight tandis que Tom est ficelé soigneusement ...
Ce film est paru sous la forme de 5 bobines (une première pour Tom Mix en 1914 qui jusqu'ici n'avait tourné que des shorts), raccourcies à 3 après la première guerre mondiale pour une réédition.
Il est bien difficile de juger un film qui se présente tronqué de 20 minutes au moins. 
Tourné en 1914 l'authenticité est impossible à égaler de nos jours.
L'action est un peu étonnante. On se demande par exemple pourquoi les indiens ne se débarrassent pas de Tom tout de suite mais qu'importe, de même qu'on s'interroge sur les motivations de Starlight qui semble amoureuse de Tom ...
Il est dommage que le réalisateur n'aient pas incorporé quelques plans rapprochés des protagonistes qui restent à distance respectable de la caméra. Wheeler Oakman et John Bowers sont difficilement identifiables par exemple.
Par contre à cette époque on ne lésinait pas sur le nombre de figurants, les batailles laissent un nombre impressionnant de victimes, les indiens se composent d'une immense troupe de cavaliers montant à cru (à un moment d'ailleurs il y a une espèce de cacophonie de cavaliers dont un qui poursuit sa route sous le cou de sa monture alors qu'un autre semble piétiné ?)

samedi 24 juin 2017

Vengeance of the West - Lambert Hillyer - 1942


Lambert va réunir pour la dernière fois 2 rois du western B qui partiront galoper respectivement vers  les firmes Republic et Universal.
Lambert va romancer la vie du célèbre Joaquin Murietta, rôle  tenu par Bill Elliott et cela sera un remake de ‘The Avenger’ de 1931 avec Buck Jones. (Vous pouvez le consulter sur WM.)
En 1936 Warner Baxter tiendra le rôle et en 1965 Jeffrey Hunter le reprendra.
Sur la piste d’El Camino Real une Stagecoach venant de Monterey roule à vive allure vers la ville de Mesa de Oro avec à son bord  le musicien et chanteur Captain Lake  Ranger du Texas qui va prendre son nouveau poste de Marshall.
A ses cotés se trouve la belle Anita Morell  et pour lui faire les yeux doux notre Ranger lui chantonne ‘Along the Trail Somewhere’.
Il va lui raconter ensuite qu’il se rend à Mesa de Oro pour capturer un mystérieux cavalier qui agit sous le nom de 'The Black Shadow' dont la capture ou la tête sont mises à prix pour 1'000 dollars.
Anita va lui faire comprendre que ce cavalier est un héros qui se nomme Joaquin Murietta.
Il cherche à se venger car sa famille a été dépouillée de ses biens par le manant Jeff Gorman avec son complice le banquier Gil Kirby.
En même temps un homme sur un rocher, un lasso à la main va déhotter le conducteur de son siège.
Derrière la stagecoach en débandade galope une bande de pilleurs qui en veut à la cargaison d’or destinée à Jeff Gorman et à Gil Kirby.
Sur ce le Captain Lake sous la menace va remettre l’or aux bandits qui vont prendre la fuite. En haut de la colline un cavalier vêtu de noir et masqué salut le Captain Lake.
Une fois arrivé à Mesa de Oro le Captain Lake va faire la connaissance de Jeff Gorman, de Gil Kirby et  d’un gredin Cannonball Boggs qui va lui servir d’adjoint.
Anita va apprendre par la servante Maria que son père vient d’être abattu froidement dans le dos au ranch familial  elle va découvrir un message portant la marque 'The Black Shadow'.
Durant la nuit ce dernier va s’introduire dans la chambre d’Anita. Il enlève son masque lui apprend  qu’il connait les véritables assassins de son père et du sien qui sont les mêmes.
Captain Lake de son coté va enquêter pour trouver des indices impliquant les 2 malfrats.
Peu de temps après Murietta va demander au Captain Lake de porter secours à Anita car les deux bandits envisagent de l’enlever.
Le Captain Lake et Murietta vont unir leurs forces pour mettre fin dans un combat contre les 2 canailles…
Coté chansons nous ne serons pas gâtés par seulement 2 interprétations de Tex:
§ Along the Trail Somewhere
§ Only Yesterday
Le lieu de tournage :
Iverson Ranch - 1 Iverson Lane, Chatsworth, Los Angeles, Californie.
 
Une durée de 60 minutes en N. et B. et en VO uniquement dans une copie passable.
Le générique:
Bill Elliott...Joaquin 'The Black Shadow' Murietta
Tex Ritter...California Ranger Captain Lake
Frank Mitchell.....Cannonball Boggs
Adele Mara...Anita Morell
Dick Curtis...Jeff Gorman
Robert Fiske...Gil Kirby
Ted Mapes...Henchman Mason
Eva Puig ...Maria
José Luis Tortosa...Florencio
Guy Wilkerson...Long John

Adele Mara

jeudi 22 juin 2017

Roarin' Guns - Sam Newfield - 1936


La guerre fait rage entre les petits ranchers et les gros cattle barons. Des notes menaçantes sont envoyées aux ranchers qui doivent faire face aux conséquences de leur refus de quitter leurs terres.
Au saloon, Morgan annonce ne pas pouvoir quitter son ranch car il appartient à sa nièce May qui ne devrait pas tarder à arriver. Dave pense que Walton est un scélérat mais le shériff ne peut rien faire sans preuve.
A la réunion de l’association des ranchers, Morgan annonce avoir engagé le tueur Tim Corwin pour les aider à nettoyer le territoire.
Évidemment la rumeur parvient aux oreilles de Walton qui paie Jerry pour descendre Tim mais c'est. Jerry qui est abattu dans la rue par Corwin qui a évidemment d’excellents réflexes. Le shérif refuse de coffrer Tim en invoquant la légitime défense et empêche les hommes de le lyncher.
Tim se rend chez Morgan et retrouve un petit garçon, Buddy, qui est très excité de revoir son "oncle" Tim. Plus tard Dave est poursuivi par Walton et sa bande et se réfugie chez son ami Morgan après avoir descendu Landgon, l’un des hommes de main de Walton.
Par la suite un télégramme apprend à Morgan que sa nièce ne viendra pas. Soupçonnant un sale coup de la bande à Walton Tim se rend au bureau du télégraphe et comprend vite la supercherie. Deux hommes attendent May qui descend du train comme prévu. Tim n’a que le temps de s’interposer avant d'emmener la jeune femme dans une petite cabane de montagne pour la protéger contre les bandits qui la joue suave.
Morgan vient les retrouver le lendemain matin mais il est suivi par Walton et deux de ses hommes qui abattent Morgan devant la maison. Tim se lance à la poursuite du tueur tandis que Walton téléphone au shérif pour lui annoncer que Tim vient d’abattre Morgan tandis que l’un de ses hommes déclare à May que Tim vient de descendre son oncle avant de prendre la fuite.
Tim réussit à échapper au shérif et à sa posse et retourne à la cabane. Pendant ce temps May se rend en ville car elle souhaite vendre le ranch. Evans lui arrange un rendez-vous avec Tim qui ramène Buddy en ville après que tous deux aient échappé à la bande de Walton. Buddy surprend Evans donner des ordres à Walton pour se débarrasser de May et de Tim, du coup il se précipite chez Dave pour intercepter Corwin qui se doute d’un piège. Les trois hommes de mains sont capturés et ramenés au poste du shérif avant le showdown final …


Western B très typique, pour ajouter un attrait supplémentaire pour le jeune public, Tommy Bupp aide son ami Tim. Le jeune Buddy ne se montre pas très chagriné par la mort de son père soit dit en passant.

Signe des temps, le téléphone est bien utile pour transmettre de fausses informations au shérif.





Le tournage:
Iverson Ranch - 1 Iverson Lane, Chatsworth, Los Angeles, California, USA

Aux cascades:
Art Dillard
Wally West
59 minutes

Tim McCoy ...
Tim Corwin

Rosalinda Price ...
May Carter

Wheeler Oakman ...
Walton

Rex Lease ...
Jerry

John Elliott ...
Bob Morgan

Karl Hackett ...
Evans

Richard Alexander ...
Bull Langdon (as Dick Alexander)

Jack Rockwell ...
Dave Barry

Ed Cassidy ...
Sheriff

Tommy Bupp ...
Buddy Morgan

mardi 20 juin 2017

The Bad Man of Brimstone / Arizona Bill - J. Walter Ruben - 1937


J. Walter  Ruben un réalisateur et écrivain hélas complétement oublié qui a été très actif entre 1931 à 1938
Sa dernière réalisation sera un western pittoresque ‘The Bad Man of Brimstone’ qui va  offrir un beau rôle à Wallace Beery, avec son frère Noah à ses côtés pour la première fois sur les écrans.
The Bad Man of Brimstone sera le premier western dont l'histoire va être tournée dans les décors naturels des parcs nationaux de l’Utah.
1879 par un beau jour de printemps en Arizona 6 chevaux trainent une Stagecoach qui chemine allègrement vers la bourgade de Brimstone avec à son bord 2 hommes, l’un bedonnant Eight Ball Harrison manageur et entraineur et l’autre son jeune boxeur Jeffrey Burton surnommé Canary Kid.
Tous deux sont en route pour faire fortune en Arizona en espérant prendre une belle retraite sur la côte du Pacifique.
Ils vont croiser 2 cavaliers qui vont braquer de leurs Colts  le Drivemen et qui vont le sommer de passer le coffre de la Wells Fargo; au passage ils en  profiteront aussi pour rafler les poches des 2 passagers qui viennent de se faire démunir par les plus fameux bandits de la région 'Trigger' Bill et  son complice Ben le Portugais.
Une fois arrivés dans la bourgade de Brimstone, Eight et Jeffrey vont s’attabler au comptoir du saloon mais soudain arrive la ravissante Loretta venue chercher un pot de bière pour son vieux père le juge Jackson et notre Jeffrey va tomber sous le charme de la belle.
Eight et Jeffrey sont sans le sou et Jeffrey sans combat de boxe tente sa chance avec ses pauvres 5 dollars dans une table de poker où le meneur de jeu est 'Trigger' Bill avec Ben.
Au cours de la partie Jeffrey va reconnaître sa montre gousset que porte 'Trigger' Bill et qui a été dévalisée lors du hold-up de la Stagecoach.
Jeffrey sous la menace doit prouver que le gousset lui appartient, à l’intérieur il y a une photo de sa mère et en la jetant sur la table elle va s’ouvrir et 'Trigger' Bill va découvrir la photo de sa défunte femme.
Il est stupéfait car il découvre qu’il est face à son propre fils perdu depuis bien longtemps.
Peu après 'Trigger' Bill va se rendre auprès du  juge Jackson à quii il confie 3 000 $  pour  faire en sorte que Jeffrey puisse poursuivre des études d’avocat. Surtout il lui fera promettre de ne rien divulguer à Jeffrey et de lui faire croire que cette somme provient de l’héritage de son père décédé.
Entre temps dans la bourgade un mineur arrive en déclarant qu’il vient de découvrir une grande veine d’argent et Brimstone  ne va pas tarder à  devenir une Boomtown. 
Trois ans plus tard Brimstone est rongée par le vice, le brigandage et l’anarchie causés par la bande de 'Trigger' Bill, secondé par son lieutenant et Sheriff le vaurien 'Blackjack' McCreedy. Voilà ce qu’offre comme spectacle Brimstone.
Un beau matin y  arrivent Eight  et  Jeffrey qui  va aussitôt  faire un crochet chez sa petite amie Loretta à laquelle il est tout fier de  montrer son diplôme obtenu à Washington et sa plaque de Marshall Fédéral.
Jeffrey a plus que jamais l’intention de se marier avec sa dulcinée mais auparavant il va lui falloir faire le ménage dans la bourgade avec quelques morts au passage et un secret qui sera bien gardé par 'Trigger' Bill.
Côté musique:
*Oh! Susanna
*Save That Last Grave For Me
*Oh, Dem Golden Slippers
*Bridal Chorus (Here Comes the Bride)
Aux cascades:
Wesley Hopper
Le lieu de tournage sera dans des superbes décors :
§ Zion National Park, Utah
§ Grand Canyon National Park, Arizona
§ Kanab Canyon, Kanab, Utah
§ The Gap, Utah
§ Three Lakes, Kanab, Utah
§ Johnson Canyon, Utah
§ Kanab, Utah
§ Red Rock Canyon State Park - Highway 14, Cantil, Californie
Une diffusion sur nos téléviseurs sur la chaine TCM dans les années 2000.
Une durée vidéo de 86  minutes  en VOSTFR dans une  copie très propre.
La couleur initial du film était en sépia mais hélas aujourd’hui nous ne trouvons que des copies  en noir et blanc.
Au générique:
Wallace Beery…..'Trigger' Bill
Virginia Bruce…..Loretta Douglas
Dennis O'Keefe…..Jeffrey Burton
Joseph Calleia .....Ben
Lewis Stone …..Mr. Jackson Douglas
Guy Kibbee …..Eight Ball Harrison
Bruce Cabot …..'Blackjack' McCreedy
Cliff Edwards…..'Buzz' McCreedy
Guinn 'Big Boy' Williams...'Vulch' McCreedy
Arthur Hohl…..'Doc' Laramie
Noah Beery......Ambrose Crocker

Virginia Bruce 1910-1982

dimanche 18 juin 2017

The Pony Express - James Cruze – 1925

Le Senator Glen est à la tête de conspirateurs qui appartiennent au Cercle d'or (Golden Circle) qui souhaitent que la Californie soit un état indépendant. Des sympathisants font face aux opposants parmi lesquels figure Frisco Jack (Cortez) un joueur venant de Californie qui tient à ce que son état face partie de l'Union. 
Le Senateur Glen fait en sorte de se débarrasser de Jack mais celui-ci échappe aux tueurs grâce à l'aide de son vieil ami Red qui vient de Rhodes Island (Beery). 
Sur le chemin de Julesburg (Colorado) il intervient alors que la diligence qui transporte Molly Jones (Compson) et Glen est attaquée. 
Glen reconnaissant recommande Jack au Pony Express et à l'agent local Slade (Bancroft) qui ne va pas tarder à ouvrir la ligne menant à l'Ouest en indiquant que tout courrier accompagné du mot de passe "Eureka" dont être retenu et non délivré. Slade est un agent de Glen doublé d'un voleur qui organise le pillage des convois sans scrupule ... Jack se rapproche entre temps de Molly et de son père Ascension Jones (Torrence) un homme qui parait assez simple mais très pieux et qui va s'attacher, grâce à l'aide de Jack, à construire une église....
Un film qui relate partiellement l'établissement de la ligne du Pony Express, les connections liées à l'élection de Lincoln, la transmission du courrier et des messages, bref, les décors sont très réalistes, les attelages de chevaux ou de mules impressionnants, Betty Compson charmante, Ricardo Cortez (dont les parents sont autrichiens et avait pris un nom à consonance latine parce que c'était la mode de l'époque) séduisant, mais le film ne décolle pas vraiment.
En tout cas il se laisse regarder avec une certaine distance, mais sans plus. Il y a peut-être trop de personnages. 
Pourtant Beery est sympathique à regarder s'occuper d'une petite fille rescapée d'une attaque, Ernest Torrence est excellent en prédicateur barbu et simple, George Bancroft prouve qu'on peut facilement être un escroc et s'en tirer sans souci si on sait agir en girouette au gré du vent, mais on ne donne pas au spectateur le temps de s'attacher aux personnages, c'est du moins mon impression.
110 minutes
(il me semble avoir vu une version plus courte)
Betty Compson……..Molly Jones
Ricardo Cortez….….Jack Weston
Ernest Torrence…...'Ascension' Jones
Wallace Beery……...Rhode Island Red
George Bancroft.......Jack Slade
Frank Lackteen…….Charlie Bent
Johnny Fox ………..Billy Cody (as John Fox Jr.)
William H. Turner...William Russell
Al Hart……………..Senator Glen
Charles Gerson…....Sam Clemens
Rose Tapley……….Aun
Vondell Darr….......Baby

les membres

Google+ Badge

Messages les plus consultés

HOWDY!

HOWDY!